Tablettes, écrans et plateformes d’apprentissage au collège.

 

Les nouveaux contenus d’apprentissage
L'apparition de nouveaux contenus d’apprentissage au format digital est un avantage incontestable pour tous. Ces contenus rendent l’apprentissage plus interactif et ludique. Ils amènent également une grande diversité au niveau des supports et dans la manière d’apprendre. Ainsi, il est possible de suivre des tutoriaux vidéos, d’utiliser des expériences VR (réalité virtuelle) et d’échanger des fichiers dans une multitude de formats. Ces nouveaux supports apportent une satisfaction immédiate aux utilisateurs (corrections automatisées, feedbacks rapides et intéressants, chat / discussions en ligne, etc.). Les avantages de ces technologies destinées aux élèves sont très nombreux.

 

Les écrans interactifs en classe
Les tableaux blancs interactifs dans les classes permettent la visualisation de données avec des représentations simples et facilement assimilables. La possibilité qu’apparaisse à l’écran la copie conforme du manuel de l’élève est un atout notamment pour les élèves dyslexiques qui se repèrent, de ce fait, beaucoup plus facilement dans leur manuel. Les mouvements et déplacements possibles sur un écran interactif par opposition à un tableau traditionnel sollicitent la mémoire visuelle. Cette manière de travailler en classe donne l’occasion aux élèves de combiner une expérience interactive et une collaboration au sein de la classe entre élèves. L’élève partage ses réflexions avec ses tiers et développe ainsi son esprit critique ce qui constitue un avantage puisqu’en général il est seul devant son écran.

 

Les données et leur partage
Le partage d’informations accélère l’assimilation des connaissances dans quasiment tous les domaines scolaires. L’organisation des données et des documents utilisés implique que l’élève se questionne sur la bonne méthode de classer les informations et documents reçus. Là encore, l’échange entre élèves et enseignants est primordial et l’outil numérique favorise le partage des idées.

 

L’intelligence artificielle au service de l’écriture
Aujourd’hui, les élèves et les adultes utilisent tous des logiciels intégrés aux portables et aux tablettes qui permettent de compléter des phrases et suggèrent l’usage de certains mots. Dans l’enseignement, cela permet de gagner du temps mais peut aussi créer parfois des lacunes chez certains élèves qui utilisent trop de contenu prédéfini. Cela peut ralentir les élèves et les inciter à ne plus faire d’efforts pour chercher des solutions grammaticales et syntaxiques par eux-mêmes. Ceci met en avant la nécessité de travailler également sur des supports plus traditionnels.

compare-fibre-Y8TiLvKnLeg-unsplash

 

La frontière entre le travail et le divertissement pour les élèves
Avec les nouvelles technologies, la limite entre le travail et le divertissement est de plus en plus floue. Pour les élèves, cela peut représenter à la fois un avantage et un inconvénient. C’est un avantage car les activités ludiques peuvent faciliter certains apprentissages complexes. Et c’est aussi un inconvénient car certaines tâches rigoureuses sont ignorées ou ne présentent plus d’intérêt. Il est donc à nouveau nécessaire d’être attentifs à varier les supports d’activité de manière à ce que l’élève ne passe pas inutilement du temps devant son écran.

Les supports d’apprentissage classique
En parallèle de l’utilisation d’écrans et de tablettes, le papier, les supports classiques et les livres demeurent. Il est capital qu’un élève puisse découvrir le plaisir de lire sans se soucier du temps et ainsi se détendre pendant cette activité. D’autre part, la qualité de l’écriture manuscrite n’est pas à négliger puisqu’il s’agit avant tout d’un moyen de communication qui doit rester efficace. Une écriture lisible demande de l’entraînement. La structure et la présentation de documents manuscrits doivent également répondre à certaines règles de soins pour pouvoir être utilisés ou relus et ceci n’est pas inné. S’ennuyer à ses heures perdues et constater ce que ses propres mains sont capables d’accomplir en quelques traits de crayon s’inscrit aussi dans les découvertes indispensables individuelles.

Imaginons les ressources du futur
Concernant l’avenir de l’apprentissage, il semble qu’il soit avantageux d’utiliser des supports multiples pour obtenir un résultat optimal. A l’école Vinet, nos élèves ont à la fois accès à des outils digitaux (chromebooks, tableaux interactifs, sites, classes virtuelles, etc.) en parallèle la nécessité de supports traditionnels qui permettent de structurer les élèves ne fait aucun doute.

 

Alexandre Ramseyer, Communication & Marketing